La difficile question du troisième :

Hier, ma sœur m’a demandé « et le troisième? » ( bon d’accord je n’avais pas besoin de ma sœur pour aborder ce sujet. )

Il est vrai que ce numéro 3 me fait un peu peur pour plusieurs raisons qui tournent dans ma tête.

  • La raison de l’équilibre, ce que je veux dire par là c’est que nous avons notre petite vie à 4 bien installée (je parle comme une vieille) mais là ou je veux en venir c’est que Noah comme Juliette ont leurs petits temps à eux que l’on arrivent à respecter si l’un joue seul dans sa chambre on peut faire une activité ou un câlin avec l’autre. Je ne sens pas de jalousie, ni de frustration des enfants. J’ai peur d’avoir inévitablement moins de temps pour eux et ça c’est l’horreur pour moi. 

 

  • La raison du couple c’est une vérité, depuis la naissance des enfants il y a moins de temps pour tous les 2. De plus,  j’ai un mari qui n’envisage pas de soirée ni de journée en dehors du travail sans les enfants. Ce n’est pas que je veux me décharger de mes enfants mais je pense que c’est  parfois nécessaire.  Il me dit que c’est un passage et que notre vie à tous les 2 reviendra après.

 

  • La raison de la place dans la maison, oui ça fait un an que l’on vient de faire construirent mais tout de suite nous avons su que nous avions besoin d’un peu plus grand mais plus grand était plus cher… Pour enchainer…

 

  • La raison financière, un autre enfant nécessite de changer de voiture, dans nos campagnes il est impossible de ce déplacer sans voiture. Plus le nécessaire du quotidien et de l’après (études, permis)…

 

  • La raison du corps, j’ai 35 ans et je ne sais pas si mon corps sera capable de porter de nouveau la vie. Je ne me posais pas du tout la question avant ( surement parce que j’étais plus jeune ) mais là elle me vient à l’esprit.

 

  • La raison du travail se faufile aussi pour bien des raisons que je vous passerais…

 

  • La raison de l’organisation, peur d’être submergé quand le bébé arrivera, quand il faudra préparer 3 enfants au lieu de 2 le matin, la question de la nounou or not nounou…

 

Je pense que pour certains les raisons énoncées plus haut ne sont pas de vrais raisons mais ce sont les miennes.

Vous allez me dire qu’après avoir épilogué tout ça elle ne désire pas de ce numéro 3 mais ce n’est pas tout à fait vrai.

Je pense que l’envie fait partie de moi mais que le doute sur mes capacités ( autre vaste sujet…) revient sur le tapis. Ces points cités avant me font réfléchir mais je pense surtout avoir encore besoin d’un peu de temps, on verra bien ce que la vie nous réserve. 

Et pour vous, la question s’est posé ou pas ?

 

 

  6 comments for “La difficile question du troisième :

  1. 10 février 2017 at 15 h 36 min

    Oui, j’ai moi aussi 2 petites filles, dont la dernière a 2 ans, alors, j’y réfléchis! Je trouve qu’il y a quand même beaucoup plus de questions à se poser que pour le 2ème…Financières, logistiques, évidemment ; mais aussi, ce retour à la « tornade » des 2 premières années où l’on a pas de temps pour nous (j’en sors tout juste, je retrouve enfin du temps pour moi, même pour mon blog!, alors, re-perdre ça, c’est dur…). Pourtant, quel bonheur un bébé, le deuil du gros bidou n’est pas encore fait! Je me dit qu’on peut encore attendre, mais bon…si l’on attend trop, voudra-t-on se remettre dans les couches? Bref, beaucoup de questions, et je suis pareille que toi : je n’arrive pas encore à trancher! Par contre, je n’angoisse ni sur mes capacités de mère (elles sont comme elles sont!) ni sur mes 35 ans (si ça ne vient pas, c’est la nature, je suis déjà comblée avec 2 alors ça me va).

    • fanoucheciboulette
      10 février 2017 at 21 h 42 min

      Je pense que pour moi non plus le deuil du gros bidou n’est pas encore fait! Mais on verra bien, je me laisse du temps. Pour mes 35 ans je voulais plutôt parler de la difficulté à se bouger avec 3 ans en plus de numéro 2 et 2 zouzous débordants d’énergie à côté!
      A bientôt

  2. 10 février 2017 at 16 h 41 min

    Je comprends tout à fait ces interrogations, cette petite envie et en même temps ces grandes questions… La question ( selon moi, hein !) est de savoir ce que tu regretteras le plus : avoir un troisième ou ne pas en avoir ?

    • fanoucheciboulette
      10 février 2017 at 21 h 33 min

      Je crois qu’actuellement c’est une question à laquelle je ne peux répondre. Ce qui est sur c’est que si on s’engage dans ce projet de numéro 3 il n’y aura aucun regret sur cette décision et ne pas en avoir seul le temps me le dira!
      Merci « la chieuse »

  3. 20 février 2017 at 18 h 35 min

    Je te comprend tout à fais la tante le plus important c’est est ce que tu te sens vraiment prête pour tout sa mais moi sa me ferai beaucoup plaisir d’avoir un ou une nouvelle petit/petite cousine ou cousin

    • fanoucheciboulette
      20 février 2017 at 21 h 15 min

      Merci Lou lou. Des bisouss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *